Journal d’un collectionneur

Une jeune amie, que j’apprécie beaucoup, m’a récemment dit que ma collection était lié à des désirs de possession. Possession de l’être aimé, possession d’objets et qu’elle espérait se situer ailleurs, plus libre de cette matérialité.
Je me permettais alors de la renvoyer à la lecture des écrits de Zygmunt Bauman et de Bernard Stiegler et du concept de liquidité.

Mais sa réflexion avait fait mouche et me force à me questionner.

Qu’est-ce que collectionner ? Pourquoi ce comportement compulsif ? Est-ce une envie de posséder ? mais posséder quoi ?
De la valeur fiduciaire ? Vous pensez que l’on collectionne des œuvres d’art pour leur valeur financière ?
Sur cet aspect là, les collectionneurs auraient plus à gagner en collectionnant des lingots d’or, des actions d’entreprises, des bitcoins ou autres liquidités du monde libéral.
Mais cela ne serait pas de la collection, seulement un jeu boursier à court et moyen terme. Malheureusement, depuis la crise financière de 2008 et des sites de cotation de l’art tels artprice, de nombreux financiers se font passer pour des collectionneurs.

J’achète, je revends, je stocke, je valorise, j’utilise l’art comme simple support de valeur. Je sais que c’est l’image qui est donné du marché de l’art, mais la majorité des acheteurs d’art ne se construisent pas de cette manière.

La collection n’a rien à voir avec la possession, la collection a à voir avec le lien, avec la connaissance et ce qui les relit tout les deux, la transmission.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours collectionné, les timbres, les minéraux/fossiles puis les gravures, dessins, peintures, sculptures etc.

Au delà de la chasse au trésor, qui motive le jeu et l’excitation de la recherche, de la fouille et de la découverte, il y a la curiosité.
Curiosité des sujets que les timbres proposent par leur illustration, puis curiosité sur les pays où ils sont édités.
Connaissance à acquérir sur les minéraux et fossiles, sur la compréhension des lieux où ils peuvent se trouver. C’est ainsi que tu te retrouves le seul élève de collège à être passionné par les cours de biologie portant sur l’étude de la terre ! Le seul à ne pas dormir quand la prof. parle de formation de la croute terrestre.

Et il y a le lien avec l’humanité.
Cette humanité que tu aimes et détestes à la fois, cette humanité dans lequel tu aimerais te plonger mais auprès de qui tu n’es pas à l’aise.
Ces objets d’art, dont tu t’entoures, te permette de garder le lien avec elle, tout en t’en prémunissant. Ils te permettent de toujours croire en elle, ils construisent du lien entre les gens et toi, les autres cultures et les autres époques.
Ils te permettent d’être au monde.

Claude Jouhanneau (1931-2011)
Peintre français

Ensemble de peinture, gouache, dessins et carnets à dessin

Abou Traoré
né en 1960
Sculpteur du Burkina Faso

Ensemble de plus de 15 sculptures

Bruno Leray
né en 1964
Peintre français

Ensemble de peintures

Inconnu
peut-être Axel Revold
(1887-1962)
Peintre norvégien

Ole Gabriel Dahl
né en 1921
Peintre norvégien

Une peinture à l’huile

Rembrandt Harmenszoon van Rijn or not Rembrandt
(1606-1669)

Une miniature reprenant le portrait de Saskia présent au Louvre