Galerie de campagne François Deneulin
 
 
"L'art est ce qui résiste à la mort" (Malraux*) et ce qui crée un chemin de curiosité et d'ouverture aux mondes
 
 
 
 
 
 
 
  Préambule : amateurs, passionnées, collectionneurs, galeristes, vous trouverez sur ce site l'information que j'ai pû récoltée et agglomérée sur des artistes dont je suis moi-même collectionneur. N'hésitez pas à utiliser et diffuser cette information (hormis les photos - cf droits d'auteurs), mais je vous serais reconnaissant d'en indiquer la source.

PROCHAINEMENT à la Galerie

Septembre 15 : Abou Traoré et Mila Saula Hors les murs au Fort Barraux du 4 au 20 septembre

Octobre 15 : Marie Duchesne, céramique et emaillage du 3 octobre au 1er novembre

novembre 15 : Antonino Virduzzo, un maitre lithographe des années 60/70 du 07 au 29 novembre

décembre 15 : dessins du 19ème et du début du 20ème siècle du 05 au 24 décembre


Horaires
Galerie Deneulin
du mardi au samedi de 14h00 à 18h00 ou sur rendez-vous les autres jours (en journée ou en soirée)

Fil d'actualités

Dessins du 19ème et du début du 20ème siècle

Vernissage le samedi 05 décembre à partir de 16h00
Exposition du 05 au 24 décembre 2015

J'ai le plaisir de vous faire découvrir un ensemble de dessins du 19ème et du début du 20ème siècle récoltés ces dernières années.
D'auteurs divers, connus et inconnus, ils ont su attirer mon attention par une qualité de réalisation ou certains détails dans l'exécution.

Vous pourrez également retrouver les travaux des artistes exposés ce dernier trimestre (Abou Traoré - sculpture, Mile Saula - peinture sur papier, Marie Duschesne - céramique et Antonino Virduzzo - lithographie)

Le vernissage se poursuivra par une "Fenêtre de noël" évènement reprenant le calendrier de l'avent dans les rues de Barraux (voir document) à partir de 18h00.

 
«Antonino Virduzzo, un maitre lithographe des années 60/70» du  07 au 29 novembre.

Vernissage le samedi 07 novembre à partir de 14h00 jusqu’à 18h30.

Je vous propose de découvrir à la Galerie un ensemble de lithographie de l’artiste Antonino Virduzzo réalisées entre 1964 et 1977.

Antonino Virduzzo est né à New-York en 1926 de parents issus de l'immigration sicilienne. Il décédera le 23 avril 1982 à Rome.

Artiste lithographe majeur des années 1960, il vivra entre l’Italie, la France et les Etats-Unis et participera à plus de 900 expositions personnelles ou collectives le long de sa carrière et sera suivi en France, entre autres, par les galeristes Denise René et Suzanne de Coninck.

Il poursuit une recherche consistant en une libération de la figuration puis du géométrisme abstrait, qu'il opère en fonction du principe de transparence de la couleur et de la matière.

Il réalise des eaux-fortes à couleurs chalcographiques pures par superpositions de planches.
Il passe d'"un nouveau géométrisme" ante litteram où l'influence de Mondrian s'équilibre d'un souci constant de la transparence de la matière, d'une peinture du continuum, de l'éclatement du géométrisme pur et d'une atomisation totale, expérience proche de ce que l'on appellera plus tard l'op'art.

En 1962, il se voit décerner le Grand Prix international de l'Estampe à la XXXIème Biennale de Venise

Il se tournera ensuite vers la réalisation de sculptures que vous pouvez retrouver dans de nombreux musées, notamment celui de Grenoble et Lyon (GRENOBLE, Musée de Grenoble. Peinture "Rilievo n°67" de 1966, n° inventaire : MG 3339 / LYON, Musée des beaux-arts. Sculpture, relief tournant à deux faces, n° inventaire : 1969-64)

     
 

Vernissage de l'exposition de marie Duchesne "Emaux de l'atelier du Roc d'Arguilles"
samedi 03 octobre à partir de 16h00 jusqu'à 19h00
ouverture de l'exposition dès 14h00
 

 

J'ai rencontré Marie Duchesne dans le cadre de mon activité au sein de la Cie Lanabel (www.lanabel.fr). Je recherchais des assiettes pour le spectacle Exquises présenté au Théâtre national de Chaillot.
Elle nous a créé 80 assiettes en emaux bleus, tous semblables, tous différents.
J'ai beaucoup apprécié son approche autant scientifique qu'empirique.

Je vous propose de découvrir le travail de cette artiste autour d'un ensemble d'émaux produit à partir de cendres de foin de la Chartreuse, de chataigniers et de vigne.

Vernissage à la Galerie Deneulin le samedi 3 octobre de 16h00 à 19h00.

Ouverture de l’exposition les vendredi et samedi de 14h00 à 18h30, sur rendez-vous les autres jours, au moment qui vous conviendra le mieux (journée – soirée).

Abou Traoré poursuit ses expositions en France avec la présentation de son travail à l'Hôpital Saint-Jean de Dieu à Lyon du 24 septembre au 10 octobre.

 

Sculpture : Abou Traore
Peinture (détail) : Mile Saula

 

La rentrée est faite avec le vernissage de l'exposition Abou TRAORE et Mile SAULA qui vient d'avoir lieu de 14 septembre au soir (voir photos).

 

Cette exposition s'est tenue"hors les murs" au sein des salles de l'association ARTIS dans le Fort Barraux.

Vernissage le 4 septembre à 18h30 au Fort Barraux.

Pour les Journées européennes du patrimoine, les 19 et 20 septembre, nous avons présentés une coulée en bronze des sculptures en cire réalisées lors d'atelier avec les écoles maternelle et primaire du village de Barraux.
A cette occasion, l'association ARTISa également proposée une démonstration de céramiste et cuisson RAKU, la réalisation d'une sculpture à la tronçonneuse et un travail de mosaïste.

 
  

Exposition "Fonds d'atelier de Jean von Roesgen" du 29 mai au 21 juin 2015

J'ai rencontré Jean von Roesgen en 1990 lors de notre inscription commune au Beaux-arts de Lyon. Il a poursuivi dans cette voie pendant que je m'orientais vers l'histoire de l'art puis le spectacle vivant.
Il a participé à deux des spectacles créés par la Cie Lanabel puis en 2010, il est entré définitivement au monastère.

Il m'a alors laissé la majeure partie de son atelier.

 

 

Ouverture de l'exposition le vendredi 29 mai de 16h00 à 20h00 / fermeture le 21 juin à 18h00

Horaires :
Du vendredi au dimanche de 14h00 à 18h30
Du mardi au jeudi sur rendez-vous
Tél. 06 68 10 02 31 ou galerie@deneulin.fr

 

 

Pour sa réouverture, la Galerie Deneulin a accueillie le collectif Sous-vide du 10 avril au 3 mai 2015.

Elle a présenté les travaux de Nuvish, Hui Zheng, Eric Demelis, Gaspard Pitiot, Margaux Salmi et Dominique Lucci.

Vernissage le 10 avril à partir de 18h00

Ouverture
Du vendredi au dimanche de 13h30 à 18h00
Du mardi au jeudi sur rendez-vous

Dévernissage le 1er mai à partir de 16h00
A partir de 18h30 ce même jour, vernissage de l'Association Artis au sein du Fort Barraux www.artis-barraux.com


Si vous venez un samedi ou un dimanche, n'hésitez pas à faire également le détour par la Grange du Boissieu (moins de 4km), Le Boissieu - 38530 La Buissière

www.lagrangeduboissieu.fr

Exposition "L'archéologie des âmes" de Jean-Louis Bernard

du 28 mars au 3 mai 2015
ouvert tous les samedis et dimanches de 14h-19h

 
Abou Traoré   Abou Traoré, sculpteur-fondeur du Burkina-Faso
  au Centre des Arts de Meylan, 24, rue des Aiguinards, 38240 Meylan

 

En cette nouvelle année 2015, j'ai été heureux de vous accueillir à l'exposition des sculptures de l'artiste burkinabè Abou Traoré au Centre des arts de Meylan (à côté de l'Hexagone, 24 rue des Aiguinards) du Samedi 17 janvier au dimanche 25 janvier

Plus d'information sur  www.abou-traore.org

 

Autour de l'exposition :

Atropos, pièce chorégraphique, avec les sculptures d'Abou Traoré.

+ d'info : www.lanabel.fr

Pour leur 18ème création, Annabelle Bonnéry et Francois Deneulin ont provoqué avec leur équipe, une rencontre culturelle en s’immergeant dans la vie du XXIème siècle au Burkina Faso...

Atropos
Dans le cadre d'un partenariat avec le Burkina-Faso, je suis à la recherche de livres sur l'art et l'histoire de l'art de toutes périodes, toutes esthétques. Ceux-ci serviront à alimenter le projet de l'artiste Abou Traoré (www.abou-traore.org) de mise en place d'un lieu de partage et de formation artistique à Bobo-Dioulasso.
Si vous en possédez et souhaitez soutenir cette action, vous pouvez me faire parvenir ces livres à l'adresse de la Galerie et je me chargerais de les faire parvenir au Burkina-Faso.
 

Lors de mon séjour en Norvège, à Bergen, j'ai rencontré l'artiste Egil Røed.
j'avais envisagé d'organiser une exposition de ses travaux dans les salles de l'association ARTIS présentes dans le Fort Barraux (38 530).
Malheureusement, pour différentes raisons, notamment le procès que m'a fait Pierre T., cette exposition n'a pas pu avoir lieu.

A partir de ce projet avorté, Egil a mis en place une exposition de ses travaux qui a été présentée du 11 janvier au 22 février 2014 à Oseana Kunst og Kultursenter.
Vous pouvez découvrir son travail avec le lien présent sur l'image ci-dessous ou en se rendant sur son site www.egilroed.no




Je ne pensais pas que cela soit possible, mais si, on peut trouver quelques petits tableaux à des prix abordables en Norvège.
Il s'agit d'oeuvres d'un artiste connu comme architecte, notamment pour le musée d'art de Bergen

Arthur Darre Kaarbø ou Kårbø
Peintre et architecte
Né le 28 mars 1881 a Svolvær, Nordland - Mort le 26 Septembre 1948  à Bergen Hordaland

 

 
 
 
 
 
 
 
Marchand d'art et d'objets anciens, modernes et contemporains, d'ici et d'ailleurs - Achats et reventes - estimation gratuite - succession - atelier d'artistes et fonds de collection
© 2016 François Deneulin - 200, Grande Rue - 38 530 Barraux - Isère - Rhône-Alpes - France - Tél. : 00 33 (0)9 72 83 34 75- SIRET 513 721 035 00014
 
 

*"La communication, c'est la transmission et la propagation d'une information. Or, une information, c'est quoi ? ce n'est pas très compliqué, tout le monde le sait : une information, c'est un ensemble de mots d'ordre. Quand on vous informe, on vous dit ce que vous êtes censés devoir croire. En d'autres termes : informer c'est faire circuler un mot d'ordre. Les déclarations de police sont dites, à juste titre, des communiqués ; on nous communique de l'information, c'est-à-dire, on nous dit ce que nous sommes censés être en état ou devoir croire, ce que nous sommes tenus de croire. Ou même pas de croire, mais de faire comme si l'on croyait, on ne nous demande pas de croire, on nous demande de nous comporter comme si nous le croyons. (...) Ce qui revient à dire : que l'information, c'est exactement le système du contrôle. (...)

Quel est le rapport de l'oeuvre d'art avec la communication ? Aucun. L'oeuvre d'art n'est pas un instrument de communication. L'oeuvre d'art n'a rien à faire avec la communication. L'oeuvre d'art ne contient strictement pas la moindre information. En revanche, il y a une affinité fondamentale entre l'oeuvre d'art et l'acte de résistance. Alors là, oui. Elle a quelque chose à faire avec l'information et la communication, oui, à titre d'acte de résistance. Quel est ce rapport mystérieux entre une oeuvre d'art et un acte de résistance, alors même que les hommes qui résistent n'ont ni le temps, ni parfois la culture nécessaire pour avoir le moindre rapport avec l'art ? Je ne sais pas. Malraux développe un bon concept philosophique. Il dit une chose simple sur l'art : "C'est la seule chose qui résiste à la mort." (...) Oui, sans doute, il suffit de voir une statuette de trois mille ans avant notre ère pour trouver que la réponse de Malraux est une plutôt bonne réponse. Alors, on pourrait dire, oui, l'art c'est ce qui résiste. Tout acte de résistance n'est pas une oeuvre d'art, bien que, d'une certaine manière il le soit. Toute oeuvre d'art n'est pas un acte de résistance et pourtant d'une certaine manière, elle l'est...(...) L'acte de résistance, il me semble, a ces deux faces : seul il résiste à la mort, soit sous la forme d'une oeuvre d'art, soit sous la forme d'une lutte des hommes.

Et quel rapport y a-t-il entre la lutte des hommes et l'oeuvre d'art ?

Le rapport le plus étroit et pour moi le plus mystérieux. Exactement ce que Paul Klee voulait dire quand il disait : "vous savez, le peuple manque." (...) Il n'y a pas d'oeuvre d'art qui ne fasse appel à un peuple qui n'existe pas encore."

Gilles Deleuze, extrait de la conférence "Qu'est-ce que l'acte de création ? "donnée dans le cadre des Mardis de la fondation Femis, 17 mai 1987 - extrait publié dans "Manière de voir n°148 - Artistes domestiques ou révoltés ?"

 

.

.